Tracé Historique

Racines historiques

De plusieurs façons remarquables, l’expérience de Chemin Chez Nous/Home Routes doit son existence aux spectacles nomades Chautauqua de la fin du 19ème siècle jusqu’au début du 20ème siècle. Avant la radio, le Chautauqua était le seul lien culturel entre le monde urbain de l’est et le reste de l’Amérique du Nord. À cheval et en chariot, le groupe apporte son « Medecine Show » aux communautés dispersées, leur montrant ainsi les dernières tendances en musique et en mode, les récentes découvertes en science et en médicaments et même les dernières inventions pour la maisonnée moderne. L’arrivée annuelle du Chautauqua dans n’importe quelle communauté rurale était un événement duquel on pouvait se réjouir et même à ce jour, plus de cent ans plus tard, son histoire résonne encore dans les salles de spectacle et dans les institutions culturels. Ces spectacles itinérants disparurent tranquillement comme la radio et le cinéma gagnèrent en popularité et le phénomène devint alors qu’un souvenir mélancolique dans l’histoire du continent. Le spectacle maison moderne de musique folk est né par nécessité pendant le début des années 50 tout comme le mouvement folk surgissait à nouveau. En 1952, The Weavers rejoignèrent le sommet des palmarès avec « Irene Goodnight » de Leadbelly, attisant par la suite un renouveau de la chanson folk; soudainement, la musique folk était populaire. Les gens de la ville commencèrent à acheter des banjos, des guitares et des violons. Ils commencèrent à apprendre le folklore avec lequel les gens de la campagne étaient nés et créèrent de nouvelles chansons au sujet du monde comme ils le voyaient, comme on fait encore à ce jour. Il n’y avait tout simplement plus assez de places où tout ces jeunes et enthousiastes hommes et femmes pouvaient jouer lorsque tant décidèrent qu’ils voulaient être musicien de folk. C’est ainsi qu’on trouva une solution grassroots au problème: dès qu’on réalisa que les salons des maisons faisaient de parfaites salles de spectacle pour de la musique acoustique, le phénomène devenu une longue tradition de prestations intimes de musique folk.. L’aspect le plus important qui a persisté à travers des années demeure le calibre extraordinaire d’excellence. Chemin Chez Nous/Home Routes est un amalgame de ces deux approches historiques, formulé et livré avec respect pour le travail fait avant nous en intégrant ces deux excellentes idées. Les hôtes bénévoles, comme les sociétés Chautauqua avant eux, jouent le rôle d’animateur culturel de leur communauté. Les artistes, comme l’ont toujours fait les musiciens et les vaudevilliens, se mettent au boulot et jouent pour ces réseaux uniques de personnes vibrantes et dédiées. Le rapport entre le musicien et l’hôte créé avec les circuits donne à d’innombrable communautés l’accès à une panoplie phénoménale d’artistes. C’est un échange mutualiste où l’artiste apporte c’est talents musicaux et l’hôte contribue l’effort pour amener la foule; les deux vont de paire. Le concept de circuits découle logiquement de l’expérience du Chautauqua et également des besoins des communautés et des artistes. C’est un scénario gagnant pour tout le monde. La grande partie de l’équipe Chemin Chez Nous/Home Routes a déjà travailler en gérance d’artistes dans le passé. Pendant ce temps, nous avons remarqué que l’infrastructure en place pour la musique folk et traditionnelle ne pouvait généralement pas appuyer le nombre de grands artistes qui poursuivaient activement leur carrière, sans même compter la prochaine génération. Nous avons donc commencé à y songer sérieusement pour trouver une façon d’agencer la passion pour le folk avec le besoin de gagner sa vie. Un auteur-compositeur bien connu Canadien dit en conversation désinvolte avec Mitch Podolak que s’il pouvait aligner tous les bons concerts folk d’hiver au Canada dans une tournée séquentielle, le tout lui prendrait sept semaines d’un océan à l’autre. « Qu’est-ce que je fais le restant de l’année? » demanda-t-il. Bonne question… Chemin Chez Nous/Home Routes est excitant et divertissant, mais c’est aussi une tentative profondément sérieuse de reconcevoir l’infrastructure pour que l’accès amélioré à la musique live se combine parfaitement avec les besoins d’artistes émergents. Le moment semble bien choisi puisqu’en quatre ans, on nous a vu grandir de quatre à quatorze circuits avec même plus à venir cette prochaine saison. Nous verrons de nouveaux circuits pour la première fois aux États-Unis et la gamme canadienne ne fait que s’épanouir. Comme vous le savez bien, la musique en spectacle est inégalable. Une connexion avec ses amis, sa famille et ses voisins est essentiel à une vie bien vécue. Être l’étincelle d’une communauté, l’animateur et le motivateur peut être une expérience des plus agréables et tout simplement extraordinaire.